Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Par qui la mort arrive, Joseph Hansen

Publié le par Jean-Yves

Dans ce roman, Joseph Hansen n'accorde pas beaucoup d'importance à l'intrigue criminelle. "Par qui la mort arrive" apparaît plutôt comme une parodie des enquêtes d'un Philip Marlowe immortalisé à l'écran par Humphrey Bogart qui se déroulaient dans les milieux de la pègre et des politiciens corrompus.


Ici, Dave Brandstetter, enquêteur des assurances et homosexuel notoire, recherche le véritable coupable du meurtre d'un propriétaire de bar gay, Rick Wendell, dans cet univers dont il connaît chaque recoin - la police s'étant satisfaite de l'arrestation de Larry Lohns, prostitué occasionnel, et suspect idéal s'il en fut.


Le fil de l'enquête permet avant tout à l'auteur de tisser entre les différents protagonistes une trame serrée de rapports ambigus et complexes et de faire évoluer ses personnages dans un Los Angeles nocturne et sulfureux. C'est, du reste, dans le plus grand bar gay de cette capitale du jeu et du plaisir, lors du concours pour l'élection de Mr Marvelous, que Dave Brandstetter découvrira la vérité.


Plus qu'un roman policier, ce roman d'atmosphère se distingue par son écriture grinçante et corrosive où les phrases véhiculent une imposante quantité d'informations et prêtent attention à une violence terrible.



■ Editions Rivages/Noir, 1986, ISBN : 2869300018




Du même auteur : Les mouettes volent bas - Le garçon enterré ce matin - Un pied dans la tombe - Petit Papa pourri - Pente douce


Lire aussi sur ce blog :

Joseph Hansen et son détective homosexuel, Dave Brandstetter


Hommage à Joseph Hansen et chroniques brèves des romans : Le poids du monde - En haut des marches - Les ravages de la nuit


Commenter cet article