Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Hyllus, épigramme de Martial

Publié le par Jean-Yves

Pourquoi, ce qu'hier tu m'avais accordé,

jeune Hyllus, me l'as-tu refusé aujourd'hui,

Devenu si brusquement intraitable,

de complaisant que tu étais naguère ?

 

Mais voilà que tu prends pour prétexte,

et ta barbe, et ton âge, et ton poil.

O nuit, comme tu es longue, toi

qui, à toi seule, peux faire un vieillard !

 

Pourquoi te moques-tu de moi ? Hyllus,

toi qui, hier, étais un enfant

Dis moi, comment peux-tu aujourd'hui

être un homme ?

 

Martial

(Épigrammes, IV-7)

 

Arcadie n°45, (Traduction d'Alain), septembre 1957

 

Commenter cet article