Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Admiration du rite de la confession de l'Eglise catholique par Neil Bissoondath

Publié le par Jean-Yves

Si je comprends bien, il s'agit de révéler ses péchés les plus secrets à une personne qui vous donnera l'absolution, mais qui ne peut rien contre vous. En pratique, c'est comme si vous n'aviez rien dit. Et pourtant, vous avez éprouvé le frisson de l'aveu. C'est là le grand avantage du secret : avoir le plaisir de raconter une histoire divertissante à un inconnu qui ne peut pas vous nuire. Chacun en profite à sa façon. Après tout, maintenant que je vous ai dévoilé mes secrets, les vôtres ne vous semblent-ils pas moins lourds à porter ?

 

Neil Bissoondath

 

in Cartes postales de l'enfer, éditions Phébus, 2009, ISBN : 9782752903761, p. 217

 


Dans ce roman, l'auteur se penche sur l'écheveau des masques ou des mensonges qui tissent la vie de son héros. Alec a fait croire à ses parents qu'il était peintre en bâtiment, alors qu'il est devenu décorateur, et à ses clients qu'il était homo, alors qu'il se paie des call-girls en catimini. Même chose pour la femme qu'il aime, Sumintra, qui, d'un côté, joue la fille respectueuse de parents émigrés, fidèles à leurs coutumes indiennes, et de l'autre, sous le surnom de Sue, apprend à s'émanciper. (Le Nouvel Observateur, Frédéric Vitoux, 30 août 2009, extrait)

 

Commenter cet article