Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Carpeaux, sculpteur de la vie sous l'Empire

Publié le par Jean-Yves Alt

Jean-Baptiste Carpeaux (1827-1875) a beaucoup sculpté les traits du pouvoir, les humeurs de la cour festive et empruntée de Napoléon III. De ce fait, il s'est assuré la protection de l'empereur.

Ce qui ne l'a pas empêché, obstiné et indocile qu'il était aussi, d'esquiver les lois de la statuaire académique.

Il a ainsi su y montrer ses tourments romantiques, en mariant aux normes antiques une bouffée de vie mêlant le mouvement à la sensualité… en dénudant par exemple ses modèles tant qu'il a pu, comme dans ce pêcheur à la coquille…

Ce pêcheur fut apprécié du public alors que son groupe de « La Danse » quelque dix années plus tard sur une façade de l'Opéra Garnier provoqua le scandale par son réalisme.

Jean Baptiste Carpeaux – Pêcheur à la coquille – 1858

Plâtre, 91cm x 47,4cm x 54,9cm, Musée d'Orsay

Commenter cet article