Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cartes postales… gaies

Publié le par Jean-Yves Alt

Officiellement inventée à Vienne en 1869, la carte postale connut son âge d'or au début du XXe siècle. C'était alors un moyen de communication privilégié en même temps que l'objet des collections les plus populaires, avec ses clubs, ses salons et ses revues.

En créant des œuvres originales pour ce support, les artistes représentant les plus importants mouvements artistiques lui confèrent ses lettres de noblesse.

L'avènement des moyens de communications modernes fut une des causes de la longue période de décadence de la carte postale, qui devint synonyme de médiocrité et de banalité.

 

Michael Eisenblätter, Amsterdammertje, 1982

Robert Mapplethorpe, Torso, 1978

Harvey Redding, L'Arc de Triomphe, 1979

Céjar, L'obélisque de la Concorde, 1972

Mais depuis les années soixante, l'art de la carte postale a connu une véritable renaissance. De plus, ce sont des artistes contemporains qui, en s'attachant à explorer les divers aspects de la spécificité de ce qui n'était jusqu'alors qu'un moyen de diffusion, ont fait de la carte postale une forme d'art à part entière.

Autrefois, la carte postale artistique n'était que la reproduction d'une œuvre, que celle-ci fût ou non créée spécialement pour ce support ; seules les œuvres en carte postale antérieures à 1900 étaient dans une certaine mesure spécifiques au support lorsqu'elles intégraient d'une manière originale un espace blanc pour la correspondance : à cette époque, en effet, le verso était encore exclusivement réservé à l'adresse du destinataire, alors que, plus tard, il a été divisé en deux parties pour l'adresse et la correspondance.

Gaillemin, Intrusion, 1979

Parmi les thèmes et catégories d'œuvres spécifiques à la carte postale, il faut citer : les transformations de cartes ordinaires par ajout de peinture, découpage ou appropriation (« L'Arc de Triomphe de l'Etoile », par Harvey Redding« Intrusion » par Gaillemin) ; les cartes traitant les thèmes traditionnels de la carte postale (« Vue de... », « Souvenir de... ») de façon nouvelle (« Vue aux Tuileries », par Jacques Fivel) et celles qui sont l'aboutissement de la métamorphose d'enveloppes, de cartes à jouer ou de cartes d'identité.

Jacques Fivel, Vue aux Tuileries, 1979

La carte postale d'artiste constitue une approche non intimidante de l'art contemporain et participe d'une démocratisation de l'art : c'est le multiple par excellence et une forme d'expression artistique appropriée à l'ère de la communication.

Commenter cet article