Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Conjurer la mort par Albrecht Bouts

Publié le par Jean-Yves

Le Christ peine à maintenir les yeux grands ouverts. Avec la couronne d'épines et le manteau rouge dont l'affublèrent les soldats, il figure un roi de dérision. Le sang coule sur son front et les larmes sur ses joues.

 

La main gauche, dressée et démonstrative, présente une large plaie, tandis que la droite bénit : ce n’est donc pas un seul portrait de souffrance qu'a réalisé le peintre mais aussi celui d'une gloire.

 

Bouche entrouverte, le Christ regarde celui qui est venu prier devant ce tableau de dévotion. Dernier regard sur le monde terrestre. Comment ne pas lire dans la tristesse de son visage, la manifestation d'un adieu ?




 

Albrecht Bouts (1473/1549) – Christ de douleur – vers 1500

Huile sur bois, 35cm x 23cm, Musée des Beaux Arts de Lyon

 

Cette tristesse rappelle aussi les tortures que les hommes lui ont infligées. Et, puisque Christ s'est fait homme, ce tableau nous supplie de ne pas infliger des actes similaires à nos semblables.

 

Un tableau pour conjurer la violence des hommes.

 

Commenter cet article