Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ephèbes et Courtisanes, Al-Jahiz

Publié le par Jean-Yves Alt

Ce livre est un dialogue magnifique entre un homme hétérosexuel et un homme homosexuel qui témoignent de leurs attirances soit pour les femmes, soit pour les hommes.

Dans ce texte sont présents les thèmes et les personnages habituels de la littérature érotique arabe : la courtisane, le mignon, le pédéraste, la femme adultère, l'homme cocu, la prostituée, le théologien, le cadi, le sage, le conteur. Il est également question d'attitudes (l'étourderie des maris), de stratagèmes (la roublardise des épouses), de ruses, de tromperies sans oublier quelques anecdotes salaces.

Pour convaincre, c'est dans le fonds ancien de la sagesse populaire qu'Al-Jahiz va chercher ses arguments ou alors il met dans la bouche d'une « autorité » tel ou tel propos pour le charger de force et de tranchant : l'emprunt est un aliment naturel des ouvrages de l'époque.

« Éphèbes et Courtisanes » s'adresse aux adultes, met en scène des adultes et ne concerne que la sexualité adulte. Toute trace de pédophilie y est bannie : l'évocation des éphèbes est à lire comme un hommage rendu à la fraîcheur évanescente des jeunes gens.

Lorsqu'il veut défendre la femme, ou même l'homosexuel, ce qui relève d'un courage exceptionnel, Al-Jahiz met en exergue les propos favorables qui subliment telle ou telle tendance esthétique.

Pour la femme, Jahiz tourne en dérision les comparaisons « naturalistes » des anciens poètes bédouins qui n'hésitent pas à assimiler les attributs de leur dulcinée à ceux des animaux du désert.

Quant à l'homosexuel, il le défend à partir de la corporation à laquelle il appartient : « Ne blâmez pas un écrivain pour son penchant pédérastique car la pédérastie est une disposition naturelle chez lui. Il se peut qu'il regrette tous les délits, mais des eunuques/mignons il mourra non repenti. »

■ Ephèbes et Courtisanes, Al-Jahiz, Préface et notes de Malek Chebel, éditions Rivages, Petite Bibliothèque, 1997, ISBN : 2743602724


Lire un extrait

Commenter cet article