Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Épigrammes érotiques et pédérastiques de Martial

Publié le par Jean-Yves

Par la qualité de son style et de sa versification, Martial est un des plus grands poètes latins. Il est moins connu que son maître Catulle (auquel il est pourtant supérieur), parce que la verdeur de ses propos a toujours fait fuir les universitaires. Si l'on veut saisir sur le vif la Rome de Domitien, si l'on veut mordre dans le langage populaire, c'est Martial qu'il faut lire : c'est un grouillement de nouveaux riches, parasites débrouillards, capteurs d'héritages, matrones revêches, efféminés en chaleur, vieilles nymphomanes, cupides Cupidons, vénales Vénus, jouisseurs prêts à tout, cocus impuissants, voleurs, empoisonneuses, ivrognes, moralistes débauchés, mauvais poètes, mauvais médecins, mauvais avocats, mauvais dieux ! Une galerie de monstres où le clitoris des lesbiennes est presque aussi monstrueux que la verge des gigolos, le cul de Sabellus, ou le nez de Papylus !

 

 

Marcus Valerius Martialis naquit vers 40 après J.-C., dans la petite ville espagnole de Bilbilis. Comme l'empire romain s'étendait jusque-là, sa langue maternelle fut le latin flamboyant de la Décadence.

 

QuestionDeGenre/GKC (GayKitschCamp), Traduites par Thierry Martin. Réédition revue et augmentée, septembre 2012, ISBN : 978-2908050813, 12€

 

Association GayKitschCamp pour l'histoire LGBT
5 rue du Pavillon
34000 Montpellier

 

 

Livres en vente à Librairie Les Mots à la Bouche, Violette and C° Paris, Le Jardin des Mots à Montpellier ou directement franco de port (chèque à l'ordre de GKC) ou encore par paypal à gaykitschcamp@gmail.com

 

Commenter cet article