Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La cour des miracles, Robert Massin

Publié le par Jean-Yves Alt

Histoire romancée et roman d'aventures, au début du XVIIe siècle, racontés par deux voyageurs italiens, en route pour Paris : l'incroyable ascension, puis la chute de Concino Concini, la cour de France sous le roi Henri IV et la régence de Marie de Médicis. Les deux italiens tiennent, la chronique d'une cour scandaleuse, dont les hauts faits ont traversé les Alpes.

Henri IV convole en justes noces avec Marie de Médicis. Celle-ci est accompagnée de son inséparable sœur de lait la « Galigaï » qui épouse l'ambitieux Concini suspecté de devenir plus tard l'amant de la veuve du roi tué par Ravaillac.

C'est la Régence. Louis XIII épouse Anne d'Autriche ; il a quatorze ans, sacrifie au dépucelage de sa femme-enfant mais vit en couple avec Luynes qui le protège.

Richelieu rôde et suit Marie de Médicis bientôt écartée quand son fils (Louis XIII), a seize ans, fait tuer Concini.

Parallèlement les gueux ont leur royaume à l'intérieur de Paris (la cour des miracles) et leur roi : les pauvres, déjà aussi, n'avaient de cesse que d'imiter les puissants.

Les grands les respectent et les manipulent. C'est une époque de crimes, d'horreurs.

Les deux chroniqueurs, envoyés spéciaux d'Italie, forment un couple d'hommes : le sombre chanoine Giovannini et son jeune neveu, le blond et délicieux Vincenzo. Aux haltes nombreuses du long voyage qui les achemine vers la capitale, ils dorment enlacés.

Ce roman sur le pouvoir, la violence, la raison d'Etat, le peuple, est écrit avec verve et talent. Il divertit tout en répondant à la curiosité historique.

■ Editions Payot, 1991, ISBN : 2228882828

Commenter cet article