Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Chéries, Hippolyte Romain (BD - 1984)

Publié le par Jean-Yves Alt

Dans cet album publié en 1984, Hippolyte Romain explore des possibles gais : la folle, le musclé, le moustachu, le mec marié… L'auteur s'y entend très bien en humour caustique et pincé.

Les Chéries ont toujours l'air un peu triste, nonchalantes et aiguisent leurs langues de vipère sur des sujets superficiels.

Le trait tremblotant et le coup de pinceau assassin mènent les personnages au bout de leur pathétisme. Le dessin stigmatise aussi une allure, renforçant quelques clichés sur les pédés. Tous les homosexuels ne ressemblent pas à ceux que dessine Hippolyte Romain, qui a choisi de peindre des pédés parisiens.

― Alors Jean, ça y est, il paraît que tu es fidèle !

― Comment tu sais cela ?

― On t’a vu deux soirs de suite avec le même garçon…

Le corps des Chéries ressemble à une masse de chair en devenir qui fluctue sans jamais se figer. Les corps sont longilignes et même les gros possèdent une grâce aérienne qui les maintient au réel.

― Des pièces de théâtre sur les pédés, des livres sur les pédés, des films sur les pédés, enfin quoi, moi ça m’agace un peu, toute cette exploitation.

― En attendant, admise ou pas, l’homosexualité fait vendre !

Si les Chéries dérangent, c'est qu'elles sont le schéma, l'exaspération de certaines postures que les homosexuels traînent toujours un peu avec eux. Qu'Hippolyte Romain ait choisi de représenter les homos de la même manière (de la folle au moustachu), est signe d'une certaine neutralité de l'auteur face aux différents possibles gais.

― Dis que tu ne m’aimes plus. Vas-y, dis-le. Je vis avec une folle.

― Arrête, on ne nous regarde pas.

Et si un lecteur ne se reconnaît aucunement dans ces grands êtres malhabiles, peut-être lui faut-il observer un soir de pluie, son ombre projetée par les lampadaires sur le sol humide…

■ Les Chéries, Hippolyte Romain (BD), Éditions Dominique Leroy, collection Vertiges Humours, 1984, ISBN : 2866881206


Lire l'article de Lionel Labosse sur son site altersexualite.com

Commenter cet article