Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ne sont pas morts tous les sadiques, Ernest Ratno [Max Roussel] (1948)

Publié le par Jean-Yves

Tendresses fatales. Dans les ruines d’une grande ville allemande bombardée, Johan, un jeune homme de 24 ans, crève da faim et de solitude. Il s’attache très vite à un adolescent de passage, William, qui l’amènera dans sa « forêt ». Là, William dirige une tanière où, secondé de sa femme, Edma, il livre à la prostitution sa sœur, Marlène et un garçon déguisée en fille, Georgie, qu’il terrorise ; le tout au son de l’accordéon joué par un enfant aveugle, Frantz. Bientôt lassé et surtout écœuré, Johan, qui a dû s’y mettre aussi, mais rendu lucide par un visiteur, massacre ce beau petit monde et revient en ville.

 

Là, il profite de son poste d’« entraîneuse » dans un bar gay de Berlin, « Le Bilboquet », pour étancher sa soif de sang parmi la clientèle nocturne et commence une carrière de serial killer. Il y est remarqué par un anarchiste activiste qui le conduit à perpétrer des attentats. Autre désillusion.

 

Une dernière et définitive visite au « Bilboquet » terminera en feu d’artifice cette succession trépidante de scènes d’horreurs et de tendresses fatales.

 

C’était hier. C’est encore aujourd’hui.

 

 

Le roman noir le plus (homo) érotique de Max Roussel, l’auteur du Festival des charognes (1949).

 

Extrait : « L’adolescent restait toujours agenouillé. À chacun de ses souffles, ses reins se cambraient, ses fesses remontaient plus ouvertes et ses cuisses, pleines comme celles d’une femme, éprouvaient leur souple élasticité.
La rougeur des flammes sur le corps poli comme un marbre faisait mieux ressortir les jeux resplendissants des muscles fins et allongés.
Jamais encore il n’avait vu un corps d’adolescent d’une blancheur aussi laiteuse.
Il dit simplement, malgré lui :
— Tu es très beau, William. »

 

QuestionDeGenre/GKC (GayKitschCamp), septembre 2012, 117 pages, ISBN : 978-2908050806, 15€

 

Association GayKitschCamp pour l'histoire LGBT
5 rue du Pavillon
34000 Montpellier

 

 

Livres en vente à Librairie Les Mots à la Bouche, Violette and C° Paris, Le Jardin des Mots à Montpellier ou directement franco de port (chèque à l'ordre de GKC) ou encore par paypal à gaykitschcamp@gmail.com

 

Commenter cet article