Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quand Dürer se prenait pour le sauveur du monde

Publié le par Jean-Yves Alt

C'est un homme qui fait face. Cheveux longs, regard nettement posé sur ceux qui le regardent : presque tout dans ce tableau évoque une représentation du Christ ; sauf la main qui entre en contraste puisqu'elle ne bénit pas.

Car, il ne s'agit pas d'un portrait christique mais d'un autoportrait du peintre. Il n'y a aucun doute puisque ce tableau est publiquement et solennellement daté et signé tout en indiquant qu'il s'agit d'un autoportrait. Dürer avait alors 28 ans.

La main ne se tourne pas vers ceux qui regardent pour bénir, mais vers l'artiste lui-même, en une sorte de questionnement.

Dürer se prendrait-il pour le Christ ? Ou comme un nouveau sauveur du monde ? Ou Dürer nous regarde-t-il pour certifier qu'il est disciple du Christ, autre Christ pour ses frères ?

Albrecht Dürer – Autoportrait à la fourrure – 1500

Huile sur bois, 67cm x 49cm, Alte Pinakothek, Munich

Commenter cet article