Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Roy, Roger Peyrefitte

Publié le par Jean-Yves Alt

Roy Clear, un jeune Californien de treize ans et demi quatorze ans, fait la découverte du plaisir... Tel est le fil conducteur de ce roman de Roger Peyrefitte, qui marque le contraste stupéfiant entre la liberté des mœurs chez les jeunes et le conformisme ou l'hypocrisie de leur entourage.

1977-78. Roy, qui appartient à la meilleure société, habite l'endroit le plus riche de Los Angeles, Beverly Hills ; il est l'élève d'un élégant lycée après avoir été celui de la très chic école Buckley.

C'est avec des hommes, des garçons et une fille qu'il découvre le plaisir – tous les plaisirs les moins orthodoxes. Sexe, drogue, argent, violence et religiosité (les fameuses sectes californiennes) se mêlent dans ces pages, comme ils sont mêlés indissolublement à la vie américaine. Monde trouble et troublant que le magnifique décor de la Californie du Sud rend parfois plus atroce.

Par l'exactitude des événements publics qu'il rapporte (par exemple, tout le branle-bas de combat contre Anita Bryant, multiforme et joyeux), ce livre est également une chronique de la fin des années 70. Enfin, l'audace incroyable de nombreuses scènes semble constituer, à cause de l'âge des héros et de la vie scolaire que ceux-ci mènent intensément, une sorte de contrepoint des Amitiés particulières.

Roy est un roman qui illustre la littérature érotique. C'est aussi un témoignage sociologique, indispensable, pour sa chronique journalistique. Roy n'en demeure pas moins un livre de moraliste, puisqu'il se termine par le triomphe d'une certaine morale.

■ Editions Albin Michel, 1979, ISBN : 222600811X ou Editions Textes Gais, 2005, ISBN : 2914679173

Commenter cet article