Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sublimation du désir paternel par Jean-Louis Bory

Publié le par Jean-Yves

« Il y a des homos que leur "âpre stérilité" tourmente. Pas moi. J'ai déjà dit ce que je pensais de la téléologie lapinoïde. J'ai investi mes instincts paternels dans la pédagogie professionnelle : j'ai enseigné pendant près de quinze ans, je n'ai jamais eu envie de coucher avec mes élèves, je n'aime pas les mineurs, c'est une chance : dans une société aussi mal faite que la nôtre, ça mérite les angoisses de la correctionnelle ; dans ma classe je n'éprouvai qu'un désir diffus ; d'où la chaleur de mon enseignement : j'aimais mes élèves en bloc ; je ne cherchais pas à élucider dans cet attrait la part de l'aura sexuelle, elle existait sans doute, c'est elle qui fait les bons profs, regardez Socrate, le prof type, le pédago idéal, l'éveil-leur inégalable et c'est pour ça la ciguë. Mon potentiel de paternité, j'en ai fait ensuite profiter mes amants quand ils étaient — je veux dire : quand ils sont beaucoup plus jeunes que moi. Et puis cette âpre stérilité, j'essaie de la compenser par la création littéraire. A la fois mère et père (ce qui me comble), j'accouche de livres. »

 

Jean-Louis Bory

 

in « Comment nous appelez-vous déjà ? » de Jean-Louis Bory et Guy Hocquenghem, Éditions Calmann-Lévy, 1977, ISBN : 2702101887

 

Commenter cet article