Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un sacré coureur à pied par Marcel Aymé

Publié le par Jean-Yves

« Madame Lasquin n'ignorait pas qu'il existe des homosexuels, mais n'ayant que très rarement l'occasion d'entendre le mot pédéraste et sans qu'il s'accompagnât jamais d'aucun commentaire explicite, elle se laissait abuser par un fallacieux rapprochement d'étymologies et attribuait à ce terme le sens de coureur à pied.

 

— Mon gendre est aussi un grand pédéraste, dit-elle, mais depuis qu'il est marié il ne peut plus courir autant qu'il voudrait.

 

— Naturellement, soupira Johnny avec compassion.

 

— C'est dommage. Il a une très bonne technique. J'ai eu l'occasion de le voir à l'œuvre il n'y a pas longtemps. C'était vraiment très intéressant. Quand il s'est rhabillé, il était aussi frais qu'avant de commencer. »

 

Marcel Aymé

 

in Travelingue, Gallimard, 1941

Commenter cet article