Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche pour “ jacques de langlade”

Le café des Jules, un film de Paul Vecchiali (1988)

Publié le par Jean-Yves Alt

Le café des Jules de Paul Vecchiali met en scène de façon théâtrale un texte de Jacques Nolot. On y retrouve cet effet de perversion du déroulement "normal" de la vie lorsque des circonstances imprévues font glisser les comportements sur un terrain qu'on ne maîtrise plus.

Tout se passe en une nuit dans un bar de banlieue. Plusieurs habitués attendent Christiane (Brigitte Rouan), qui a "couché" avec quelques-uns d'entre eux. On boit, on parle entre amis, lorsque survient un représentant en lingerie féminine, David (Lionel Goldstein), qui a des problèmes avec sa copine. Quand entre Christiane, une complicité se noue entre elle et cet inconnu, cet étranger au groupe.

Nolot et Vecchiali, tant dans les dialogues que dans la mise en scène et la direction d'acteurs, ont su capter ce moment précis où le jeu sympathique dérive vers le jeu dangereux, où la simple moquerie pas très méchante se mue en violence sadique, sous l'effet conjugué de l'alcool et de la dynamique de groupe qui ouvrent une faille dans les refoulements. Les vieux instincts se défoulent et les inhibitions les plus sombres s'exhibent.

Ici, le groupe de petits machos de bistrot prend d'abord pour tête de Turc le pauvre représentant en dessous féminins, déversant sur lui toute leur fantasmatique homosexuelle. Ils se déchaînent ensuite sur la pauvre Christiane que l'un d'entre eux violera sous les encouragements des copains.

Ce qu'il y a de profondément intelligent dans ce film, c'est que ce n'est pas l'homosexualité qui est perverse, c'est la manière dont un groupe d'hétéros beaufs et représentatifs du petit Français populaire se sert d'elle pour humilier et faire souffrir. C'est l'un des plus grands mérites du Café des Jules.


Du même réalisateur : Encore (Once More)

Voir les commentaires

Philosophie et réconciliation

Publié le par Jean-Yves Alt

Il y eut le modèle de la Justice grecque du IVe siècle av. J.-C. préconisant l'amnésie pour ne pas évoquer les maux du passé. Il y eut celui du tribunal de Nuremberg réclamant une sanction imprescriptible des crimes contre l'humanité. Il y a aussi celui de la commission Vérité et réconciliation créée, voilà dix ans, en Afrique du Sud : une justice sans tribunal qui tente de construire une troisième voie entre oubli et vengeance. Inédit dans l'histoire de l'humanité, ce processus pose autant de questions qu'il apporte de solutions.

Pour faire du juste avec de l'injuste, la commission a mis sur le même pied victimes et bourreaux : toute action violente, d'où qu'elle émanait, pouvait être étudiée et «absoute». C'est donc par le biais d'un «mal» supplémentaire (celui que constitue le déni de justice à l'égard des victimes de l'apartheid) que le processus entendait combattre ce mal plus fondamental qui gangrenait la société sud-africaine : l'esprit de violence.

Car cette justice «restauratrice», selon le philosophe Paul Ricœur, ne privilégie ni la loi, ni la victime, ni l'accusé, mais «le lien organique qui fait tenir ensemble une communauté humaine» [1].

L'édifice reposait sur un trépied : vérité (aveu des crimes), réconciliation (amnistie) et réparation (indemnisation par l'État des torts causés).

Cette troisième dimension est, hélas, restée lettre morte, fragilisant ainsi l'ensemble. Il n'empêche que l'expérience sud-africaine ouvre une voie d'un autre modèle de justice.

BIBLIOGRAPHIE

- [1] Le genre humain, N° 43 : Vérité, réconciliation, réparation, Ouvrage collectif (Barbara Cassin, Jacques Derrida, Paul Ricœur, Pierre Truche…) Éditions Seuil, Collection : Genre Humain, Novembre 2004, ISBN : 2020628864 Ce livre juxtapose des réflexions contradictoires sur ce que Pierre Truche, premier président honoraire de la Cour de cassation, appelle une «infrajustice non violente».

- Amnistier l'Apartheid : Travaux de la Commission Vérité et Réconciliation, de Desmond Tutu, Éditions Seuil, Collection : L'ordre philosophique, Novembre 2004, ISBN : 202068604X

LIRE AUSSI SUR CE BLOG

Un docteur irréprochable de Damon Galgut

LIRE AUSSI SUR INTERNET

Chercher la vérité : un chemin vers la réconciliation ? Travail de la «Commission sud-africaine pour la Vérité et la Réconciliation», une contribution à la Décennie «Vaincre la Violence » (2001-2010)

Voir les commentaires

Le Déclin de l'empire américain, un film de Denys Arcand (1985)

Publié le par Jean-Yves Alt

Transformation de la famille, remise en cause du mariage, augmentation des divorces, libéralisation des mœurs… Denys Arcand, fort de ces constatations, a reconstitué une cellule, composée d'éléments féminins et masculins, hétéros et homos.

Son film est bâti sur trois volets très denses :

▪ les femmes au bain

▪ les hommes à l'apéro

▪ tous ensemble autour d'un repas convivial

Qu'est-ce qu'ils se disent ? Tout et n'importe quoi. Chacun évoque sa propre expérience et ses angoisses dues aux contraintes imposées par une civilisation qui laisse peu de temps à l'expression individuelle.

Chacun parle de sa libido, parfois caricaturalement. Chaque intervention, pourtant, révèle – d'une façon représentative – les frustrations de chaque protagoniste.

Il y a Claude (Yves Jacques), un gay, fier de son identité d'homosexuel, qui préfère, depuis la mort de son amant, vivre seul afin de pouvoir profiter librement des joies de la drague :

« Si j'étais capable, je draguerais tous les soirs. Je le fais moins maintenant, je n’arrive pas à donner mes cours le lendemain. Mais c'est vraiment juste quand je drague que je me sens en vie. C'est effrayant comment je me sens quand je sors. Je suis vraiment fou. Je deviens électrisé. Sauf que moi c'est dangereux. J'ai un de mes amis qui s'est fait poignarder dans sa douche. Mais c'est plus fort que moi : il y a des soirs où il faut que je baise avec un gars. À la limite, n'importe qui. Comme un chat de ruelle qui rôde. C'est incroyable la force de ça. Je me fais voler en permanence dans mon appartement. Les gars partent avec mes disques, mes bouteilles de vin, ma montre. Pourtant, je ne suis pas naturellement courageux physiquement. Mais quand ça me prend, je suis capable de partir en expédition à quatre heures du matin dans les saunas du centre ville à Los Angeles, dans les bars effrayants du quartier Saint-Paul à Hambourg. C'est pour ça que je vis seul : tous les matins, je ne sais jamais comment la journée va finir. Même s'il s'est rien passé, je sais que la possibilité est là... »

Le "Déclin" ressemble aux conversations intimes et passionnelles que l'on partage avec ses proches. Un film amer sur la liberté sexuelle et ses conséquences.

Voir les commentaires

Quand la peinture d'Histoire rendait la mort géniale

Publié le par Jean-Yves Alt

La peinture d'Histoire fut, pendant près de deux siècles, du XVIIIe au XIXe siècle, de Rubens à Manet, le thème majeur de l'art pictural en Europe.

Représentation de l'homme devenu Histoire, de l'homme en action – et très souvent du héros dans une action ultime, la plus héroïque : la mort – la peinture d'histoire est un miroir des transformations d'une société.

Parmi les nombreuses œuvres, je retiens, Mucius Scaevola devant Porsenna, qui est très largement représentée, successivement par Poussin, Le Brun et plus tardivement Giambattista Tiepolo. C'est l'illustration du caractère viril et vertueux du héros, maître de soi et prêt au sacrifice dans l'intérêt de la nation.

Mucius Scaevola devant Porsenna – Giambattista Tiepolo – 1750/1753

Huile sur toile, 103cm x 120cm, Würzburg, Martin von Wagner Museum

Mucius Scaevola, jeune noble romain, surpris par Porsenna, roi des Etrusques qu'il voulait assassiner, affirme en plongeant son bras droit dans un brasier que le sort qui l'attend le laisse indifférent, sans peur et sans remords.

Ce tableau trouve son juste pendant dans la représentation de Samson et Dalila, l'homme vaincu par la passion, le héros perdu par les femmes :

Ecole de Naples du XVIIe – Samson und Dalila

Huile sur toile, 125cm x 94cm

A la fin du XVIIIe siècle, le héros devient l'expression des vertus de la nation, particulièrement dans les œuvres de David, tel la célèbre mort de Bara, représentant la mort d'un jeune révolutionnaire ( ?), tableau superbe jusque dans son inachèvement :

Jacques Louis David – La Mort de Bara – 1794

Musée Calvet, Avignon

Le torero mort peint par Edouard Manet, annonce, par-delà la mort du héros, la mort de la peinture d'histoire et de sa mise en scène.

Edouard Manet – Le torero mort – 1864/1865

Huile sur toile, 75,9cm x153cm, National Gallery of Art (Washington D.C.)

Je ne peux m'empêcher – pour terminer – de présenter cette magnifique toile de Henry Fuseli, Achille tente de saisir l'ombre de Patrole, le héros triomphant hanté par le souvenir de la mort de l'ami. 

Henry Fuseli (ou Füssli) – Achille tente de saisir l'ombre de Patrocle – 1803

Huile sur toile, 91cm x 71cm, Kunsthaus (Zürich)

Voir les commentaires

Articles "Citations" abordant le thème de l'homosexualité

Publié le par Jean-Yves Alt

Pour retrouver rapidement les articles de la rubrique Citations, le lecteur trouvera ci-dessous, un index des auteurs, avec lien direct en cliquant sur le numéro à côté de son nom.

■ Petit Larousse de la médecine (1976) 1

■ Abbé Pierre 1

■ Aciman, André 1

■ Apollinaire, Guillaume 1 - 2

■ Aragon 1

■ Arenas, Reinaldo 1

■ Aristophane 1

■ Aron, Jean Paul 1 - 2 - 3 - 4 - 5

■ Augiéras, François 1

■ Augiéras, Marcel 1

■ AXIEROS (Pierre Emile Marie Guyolot) 1

■ Aymé, Marcel 1

■ Aznavour, Charles 1

■ Badinter, Robert 1

■ Balzac (De), Honoré 1

■ Barthes, Roland 1 - 2

■ Beeckman, Anne-Marie 1

■ Bellezza, Dario 1

■ Ben Jelloun, Tahar 1

■ Ben Yahia, Ahmed 1

■ Bergé, Pierre 1

■ Berl, Emmanuel 1

■ Besson, Philippe 1

■ Binet-Valmer 1

■ Blais, Marie-Claire 1

■ Bologne, Jean-Claude 1

■ Borrillo, Daniel 1

■ Bory, Jean-Louis 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6

■ Bouilhet, Louis 1

■ Brassens, Georges 1

■ Brenner, Jacques 1 - 2

■ Burgess, Anthony 1 - 2

■ Campanella, Tommaso 1

■ Camus, Albert 1

■ Camus, Renaud 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7

■ Casanova, Giacomo 1

■ Castillo (Del), Michel 1

■ Cau, Jean 1 - 2

■ Cavafy, Constantin 1 - 2 - 3 - 4

■ Ceccatty (De), René 1

■ Céline, Louis-Ferdinand 1

■ Cernuda, Luis 1

■ Chabot, Marc 1

■ Char, René 1

■ Chauvin, Sébastien 1

■ Chelon, Georges 1

■ Claudel, Paul 1 - 2

■ Cliff, William 1 - 2

■ Cluny, Claude Michel 1 - 2 - 3

■ Cocteau, Jean 1 - 2

■ Combaz, Christian 1

■ Courouve, Claude 1 - 2 (avec l'aimable autorisation de l'auteur)

■ Crevel, René 1

■ Cunningham, Michael 1

■ Darcos, Xavier 1

■ Deleuze, Gilles 1 - 2

■ Depardieu, Gérard 1

■ Dommergues, Pierre 1

■ Drevet, Patrick 1 - 2 - 3

■ Dreuilhe, Alain Emmanuel 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7

■ Dreyfus, Arthur 1 - 2

■ Duneton, Claude 1

■ Duras, Marguerite 1

■ Duvert, Tony 1 - 2

■ Emré, Yunus 1 - 2

■ Eribon, Didier 1

■ Fernandez, Ramon 1

■ Flaubert, Gustave 1 - 2

■ Formond, Thomas 1

■ Forster, Edward Morgan 1

■ Foucault, Michel 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9

■ Galeano, Eduardo 1

■ Galey, Matthieu 1 - 2

■ Garcia Lorca, Federico 1 - 2 - 3 - 4

■ Gardell, Jonas 1

■ Garsi, Jean-François 1

■ Gavi, Philippe 1

■ Genet, Jean 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6

■ Gide, André 1 - 2 - 3 - 4

■ Goethe (von), Johann Wolfgang 1

■ Golding, William 1

■ Gombrowicz, Witold 1 - 2

■ Goncourt (De), Edmond et Jules 1

■ Goytisolo, Juan 1

■ Green, Julien 1 - 2 - 3

■ Gripari, Pierre 1 - 2 - 3 - 4

■ Guérin, Daniel 1 - 2 - 3

■ Guersant, Marcel 1

■ Guiard, Amédée 1

■ Gulik Van, Robert 1

■ Guyotat, Pierre 1 - 2

■ Hadji-Lazaro, François 1

■ Hahn, Pierre 1

■ Hemingway, Ernest 1

■ Henry-Marx 1

■ Hirschfeld, Magnus 1

■ Hockney, David 1

■ Hocquenghem, Guy 1

■ Honoré, Christophe 1 - 2 - 3

■ Jacob, Max 1

■ Jacquemard-Senecal 1

■ Jouhandeau, Elise 1

■ Jouhandeau, Marcel 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16

■ Kanters, Robert 1

■ Karr, Alphonse 1

■ Kempf, Roger 1

■ Kihm, Jean-Jacques 1

■ Koltès, Bernard Marie 1

■ Kouzmine, Mikhaïl 1

■ Labruce, Bruce 1

■ Lacarrière, Jacques 1

■ Lacroix, Pierre 1 - 2 - 3 - 4

■ Lalanne, Francis 1

■ Lawrence, Thomas Edward 1 - 2

■ Léger, Jack-Alain 1 - 2

■ Lehmann, Rosamond 1

■ Lemaître, Jules 1

■ Leplay, Francis 1

■ Leroy, Gilles 1

■ Lindon, Mathieu 1 - 2

■ Lomazzo, Giovanni Paolo 1 - 2

■ Lorrain, Jean 1

■ Los Panchos 1

■ Lucien de Samosate 1

■ Mabanckou, Alain 1

■ Malvande, Edouard 1

■ Mann, Thomas 1

■ Marlowe, Christopher 1

■ Marsan, Hugo 1 - 2 - 3 - 4

■ Martin du Gard, Roger 1 - 2

■ Matzneff, Gabriel 1

■ Mauriac, François 1

■ Mauriès, Patrick 1

■ Melville, Herman 1

■ Michaux, Henri 1

■ Miller, Merle 1

■ Meersch (Van der), Maxence 1

■ Mishima, Yukio 1 - 2 - 3

■ Mitterrand, Frédéric 1 - 2

■ Montaigne 1

■ Montesquieu 1

■ Montgommery, Sarah 1

■ Morand, Paul 1 - 2

■ Mugnier, Arthur (abbé) 1

■ Musil, Robert 1

■ Navarre, Yves 1 - 2 - 3 - 4 - 5

■ Nawas, Abu 1

■ Newton, Huey Percy 1

■ Nin, Anaïs 1

■ Nunez, Laurent 1

■ Pardo, Carlos 1

■ Paucard, Alain 1

■ Paulin de Nole 1

■ Penna, Sandro 1

■ Perrin, Elula 1

■ Peyrefitte, Roger 1 - 2 - 3 - 4 - 5

■ Pickels, Antoine 1 - 2

■ Pierrat, Emmanuel 1

■ Pindare 1

■ Platon 1 - 2 - 3

■ Plutarque 1

■ Pompéia, Raul 1

■ Porché, François 1 - 2 - 3

■ Powys, John Cowper 1

■ Proust, Marcel 1

■ Purdy, James 1 - 2

■ Reboux, Paul 1 - 2

■ Reggiani, Serge 1

■ Réja, Marcel (Paul Meunier, psychiatre) 1

■ Renard, Jules 1

■ Renaud 1

■ Ressouni-Demigneux, Karim 1

■ Rey, Alain 1 - 2

■ Rimbaud, Arthur 1

■ Rousseau, Jean-Jacques 1

■ Saadi, Mocharrafoddin 1 - 2 - 3

■ Sade, Donatien Alphonse François de 1 - 2

■ Sagan, Françoise 1

■ Sardou, Michel 1

■ Sarotte, Georges-Michel 1

■ Sartre, Jean-Paul 1 - 2

■ Schérer, René 1

■ Schneider, Marcel 1

■ Sens, Jeanne-Marie & Castelain, Jean-Pierre 1

■ Serres, Michel 1

■ Simenon, Georges 1

■ Smolders, Olivier 1

■ Spencer, Colin 1

■ Stendhal (Henri Beyle, dit) 1

■ Suberchicot, Alain 1

■ Sylvestre, Anne 1

■ Taktsis, Costas 1 - 2

■ Tamagne, Florence 1

■ Tapie, Jean-Paul 1

■ Tin, Louis-Georges 1

■ Tondelli, Pier Vittorio 1

■ Tourgueniev, Ivan 1

■ Tournier, Michel 1 - 2

■ Vadim, Roger 1

■ Vaneigem, Raoul 1

■ Vercier, Bruno 1

■ Verne, Jules 1

■ Veyne, Paul 1 - 2

■ Vidal, Gore 1 - 2

■ Vignons (Des), Max 1

■ Vinci (De), Léonard 1

■ Vivien, Renée 1

■ Vrigny, Roger 1 - 2 - 3

■ Walpole, Horace 1

■ Waters, John 1

■ Weber, Jean 1

■ White, Edmund 1

■ White, Patrick 1

■ Whitman, Walt 1 - 2

■ Wilde, Oscar 1

■ Williams, Tennessee 1

■ Wittig, Monique 1

Yourcenar, Marguerite 1

■ Zi’en Cui 1

■ Ziegler, Alexander 1

■ Zola, Emile 1


D’autres citations, n’entretenant aucun rapport avec une thématique homosexuelle, sont aussi présentées sur ce blog, ça et là, dans la rubrique « Citations ». Je laisse au lecteur le soin, de les retrouver…

Voir les commentaires

<< < 10 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 > >>