Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche pour “ jacques de langlade”

Une Jeunesse (1907) - La neuvaine du petit faune (vers 1920), Jacques Adelswärd-Fersen

Publié le par Jean-Yves Alt

Au travers de ce recueil de Jacques d'Adelswärd-Fersen [1880/1923], c'est aussi le visage de la jeunesse qui se dessine, avec ses joies et ses tourments, ses espoirs et ses désillusions. Hier comme aujourd'hui, l'amour est au cœur de cette rencontre entre...

Lire la suite

Jacques Fortin non favorable au mariage pour tous

Publié le par Jean-Yves Alt

« […] lors du débat sur le pacs […], je prônais la lutte pour [la] reconnaissance de l'union libre et la dévolution aux unions librement déclarées des droits afférents au mariage à la demande des intéressé/es, sur la base de conventions librement rédigées...

Lire la suite

Vanités par Jacques Linard

Publié le par Jean-Yves Alt

Jacques Linard est connu comme peintre de vanités (objets symboliques de la fuite du temps et de la fragilité de la vie : la fleur fane rapidement, le fruit se flétrit comme la peau de l'homme...). Ici, les objets symbolisent les cinq sens et les quatre...

Lire la suite

Les nuits de juillet, Jacques Siclier

Publié le par Jean-Yves Alt

La mort du père Une lettre anonyme, une adresse. Jean-François part à la recherche du père inconnu. Dans quelles circonstances est mort l'acteur célèbre dont l'image hante son existence ? La version officielle est qu'Alexandre Brétigny s'est suicidé cette...

Lire la suite

Messes Noires. Lord Lyllian de Jacques d'Adelswärd-Fersen

Publié le par Jean-Yves Alt

Le succès de Jacques d’Adelswärd-Fersen (1880-1923) ne se dément pas. Les éditions originales ou anciennes de ses livres se vendent aujourd’hui à des prix remarquables. Je lui ai consacré en 1991 un dossier , enrichi en 1993, qui permet de comprendre...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>