Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #communique tag

J'attends mon mari, de Karim Deya ou la difficulté d'être homosexuel en Afrique noire

Publié le par Jean-Yves

Thiossane et Moctar Saïdou Bâ sont des « Goor jigen », c’est-à-dire des homosexuels. Ils sont épris l'un de l'autre. Mais comment s’aimer entre hommes au Sénégal ? Leur marginalité les contraint à une discrétion absolue faite d’angoisse, parfois de terreur et de désespoir.

 

Ils n’ont rien à offrir à leur société que leur différence ni rien à recevoir d’elle. La solidarité n’existe plus que pour condamner l’homosexualité que l’on tient pour l’abomination par excellence. C’est un sujet qui embrase les foules. Les hommes politiques en jouent comme d’un paravent béni pour glaner les suffrages populaires, tenter de détourner l’attention des masses des véritables problèmes ou de la réalité de leur propre incompétence.

 

 

Tout naturellement, Thiossane et Moctar Saïdou Bâ aspirent à une vie plus sereine et projettent, à cet effet, de trouver refuge en Europe. Ils apprendront que les libertés dites fondamentales et universellement reconnues n’existent nulle part sans accrocs...

 

Karim Deya, auteur-né, utilise la littérature comme un cri de révolte.

 

Editions Textes Gais, juillet 2014, ISBN : 9782363079848, 12€ (format papier), 5€99 (format numérique)

 

Droits LGBT au Sénégal

Livre disponible aux Mots à la Bouche en format papier

Livre disponible chez Immateriel.fr en format numérique

Voir les commentaires

34 pastiches gays de Jean-Jacques Ronou

Publié le par Jean-Yves

Les pastiches sont un univers où Miss Marple a déjà fait son « Coming out », où Copi a encore frappé, où les frères Grimm osent enfin un conte d'amour entre deux hommes, où Charles Perrault évoque le sadomasochisme, où Rrose Sélavy est toujours une poétesse surréaliste survoltée. Un univers de pastiches littéraires aussi faux que les vrais, ou aussi vrais que les faux, ou je me livre bien plus que mes modèles ; pour rire et réfléchir au déni d'homosexualité dans la « littérature officielle ».

 

 

34 pastiches gays, Jean-Jacques Ronou , Editions Textes Gais, 15 juin 2014, format numérique, 2€99

 

 Les éditions Textes Gais 

Voir les commentaires

Nouveautés chez Textes Gais

Publié le par Jean-Yves

Le ciel bleu sur nous peut s'effondrer, Benoît Semaille

 

Benoît, instituteur de 23 ans, effectue son service national en Côte d'Ivoire. Il rencontre Thomas, garçon de vingt ans, infirmier engagé volontaire, incorporé dans les services de santé du 43e régiment d'infanterie de marine.

 

Benoît tombe amoureux de Thomas. Ce dernier ne lui en tient pas rigueur et lui accorde son amitié sans réserve. Elle est forte, mais insuffisante pour le jeune maître.

 

Thomas doit partir en mission et ne sera de retour qu’après le départ définitif de son ami.

 

C’est ça la vie ? Des rencontres et des adieux ? Pas sûr !

 

 

Ce roman autobiographique se passe dans le cadre d’un camp militaire près d’Abidjan, où, contrairement aux idées reçues, l’armée peut comprendre qu’un homme puisse en aimer un autre.

 

Prix numérique : 9,90 € - Prix papier : 14,00 €

 


 

La rencontre, Le petit poulet

 

Ibrahim est un jeune Sénégalais brillant. Il poursuit ses études dans une école préparatoire qui fait internat. Comment découvrir son homosexualité dans un pays où cela est inconcevable ?

 

Ibrahim lie des amitiés très fortes sans savoir exactement ce qu'elles signifient, jusqu'à ce que certains jeux dérapent et plongent leurs acteurs dans la honte.

 

Ibrahim doit se construire entre une famille déstructurée, une religion qui régit la morale et une soif de réussite dans ses études. Il passe avec succès ses examens. Cela lui permet de s'affranchir de son Afrique natale pourtant tendrement aimée et de faire sa vie à Paris.

 

 

Libre de ses choix et de ses envies, allant même trop loin dans ses désirs de reconquête de soi, il essaie aujourd'hui tant bien que mal de mener une vie sentimentale normale.

 

Prix numérique : 3,99 € - Prix papier : 10,00 €

 

 Les éditions Textes Gais 

Voir les commentaires

Deux nouveautés chez GayKitschCamp (1er mai 2014)

Publié le par Jean-Yves

Willy, Le troisième sexe (1927)

 

« tante et plus »

 

(Willy) Henri Gauthier de Villars dit Willy (1859-1931) est un fantaisiste au sens de l’école littéraire du même nom, qui fut l’esprit du cabaret Le Chat noir à Montmartre.

 

Il connut une gloire de dandy, d’abord avec ses chroniques musicales qu’il signait L’Ouvreuse du cirque d’été, puis avec la découverte de Colette, épousée en 1893, qu’il transforme un temps en Claudine, un modèle d’ « ingénue libertine » . Willy devenait une marque de fabrique. Son nom, seul ou accompagné du véritable auteur, augmentait sensiblement les tirages.

 

Toute sa vie, il s’est documenté sur la vie homosexuelle de son époque :

 

– Dès 1923, il publie avec Ménalkas (Suzanne de Callias) une passion amoureuse pacifiste entre un artiste français et un officier allemand, en deux volumes, L’Ersatz d’amour et Le Naufragé.

 

 

En 1927, il dresse une synthèse des ses connaissancs : Le 3ème Sexe où il se montre tel que le décrivent ses contemporains, « la Loïe Fuller de la littérature » et le « Dr Cabanès de la pédérastie », c’est-à-dire un fou littéraire et un sacré archiviste défenseur cynique des homosexualités au croisement des genres, du symbolisme à l’art déco, de Montmartre à Montparnasse.

 

Une histoire et une bibliographie à redécouvrir avec le regard d’un témoin capital, Willy.

 

Ce texte est enrichi de nombreuses illustrations et annexes.

 

Editions QuestionDeGenre/GKC, Bibliothèque GayKitschCamp 81, 352 pages, 1er mai 2014, 25€

 

Lire l'interview de Patrick Cardon parue dans Le Monde : Ce qui m'intéresse dans le genre, c'est le trouble, l'indétermination

 


 

L'Ersatz d'amour et Le Naufragé se situent dans le contexte élargi de la première guerre mondiale : l'action commence pendant l'été 1913 et se termine à la Noël 1919. La révolution allemande de 1918-1919 et la relance du mouvement homosexuel constituent l'arrière plan du second volume.

 

Willy et Ménalkas croisent "les races", comme on disait à l'époque. Sur fond de guerre, un jeune allemand s'éprend d'un peintre français, à moins que ce soit le contraire...

 

 

L'ensemble romanesque est construit sur le modèle du « roman d'éducation », mais il a la particularité de croiser « roman d'ap­pren­tissa­ge » ou Bildungsromane, et « roman de dévelop­pe­ment personnel » ou Entwicklungsroman. Tandis que le jeune noble passe de la toute puis­sance de la jeunesse à la maturité, le peintre français accepte petit à petit la dimension homosexuelle de son amour. En dépit de tous les pré­ju­gés de son milieu, il aime à en mourir celui qu'il avait accepté au départ, faute de femme...

 

Sous le pseudonyme de Ménalkas, une femme, qui se fait passer pour un homme, parle de l'amour qui unit les hommes. À la même époque, sous son véritable nom (Suzanne de Callias), elle écrit aussi Mon amie Reinette et Lucienne et Reinette qui analysent la tentation d'amour entre femmes.

 

Editions QuestionDeGenre/GKC, Bibliothèque GayKitschCamp 81, 268 pages, 1er mai 2014, 20€

 


 

Permettre de comparer la perception, à une époque précise : l'entre-deux-guerres, de ces deux formes d'amour, c’est l'objectif que nous nous sommes fixé, en prévoyant une autre publication.

 

A suivre, donc…

 

Mirande Lucien & Patrick Cardon

 

Association GayKitschCamp pour l'histoire LGBT

5 rue du Pavillon

34000 Montpellier

 

Catalogue

 

Livre en vente à Librairie Les Mots à la Bouche Paris, Violette and C° Paris, Le Jardin des Mots à Montpellier ou directement franco de port (chèque à l'ordre de GKC) ou encore par paypal à gaykitschcamp@gmail.com

Voir les commentaires

Yves Navarre, vingt ans après

Publié le par Jean-Yves

Yves Navarre, vingt ans après… (Hors série n°2)

 

Editions Société des Amis d'Axieros

 

Sommaire :

 

Présentation :

 

— Introduction de Sylvie Lannegrand

 

— Repères biographiques d'Yves Navarre par Jean Perrenoud

 

Articles critiques :

 

— Dubuis Patrick, Le malentendu navarrien : un écrivain homosexuel malgré lui

 

— Engelhard Laurence, Yves Navarre et Hervé Guibert à l'épreuve du sida

 

— Lacroix Pierre, Le Petit galopin de nos corps ou le « Je vous en supplie » d'Yves Navarre à ses lecteurs

 

— Lannegrand Sylvie, Lady Black ou mémoires en vrac d’un monsieur-dame noir

 

— Montémont Véronique, La nébuleuse autobiographique

 

— Perrenoud Jean, Le théâtre des peurs et des pleurs

 

— Soler Pérez Ana, Quand la famille se révèle un locus horribilis : l'amour criminel dans Le Jardin d'acclimatation d’Yves Navarre

 

 

Témoignages :

 

— De Tienda Anne, Les fleurs de la mi-mai

 

— Lecoultre Alain, Yves Navarre et la revue Masques

 

— Palluet Margaux, Yves Navarre : un homme à part

 

Portfolio :

 

— Extrait d'un roman inédit : Mihaou

 

■ Yves Navarre, vingt ans après… (Hors série n°2), Editions Société des Amis d'Axieros, 164 pages, mars 2014, ISBN : 978-2952881074, 14 €

 

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>