Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le silence du chartreux

Publié le par Jean-Yves Alt

« L’oraison ne consiste-t-elle pas le plus souvent simplement à revenir au vrai silence ? Non point en faisant quelque chose, en s’imposant un carcan quelconque, mais au contraire en laissant peu à peu se décomposer d’elle-même toute notre activité sous la poussée intérieure du vrai silence qui reprend peu à peu ses droits… »

in Paroles de Chartreux, St-Pierre de Chartreuse : Editeur Association Auxiliaire de la Vie Cartusienne, 1996

Voir les commentaires

Peinture au service de la foi ?

Publié le par Jean-Yves Alt

Un Christ émacié, décharné, livide, avec des plaies verdâtres.

Un cadavre en décomposition.

Une représentation à l'échelle : le corps est représenté sur un panneau de bois qui a les dimensions exactes d'un cercueil : 2 mètres de long et 30 centimètres de haut.

Tel est le Christ mort peint par Hans Holbein dit le Jeune (1497-1543) en 1521.

Fiodor Dostoïevski, qui fit le voyage à Bâle pour voir ce tableau, conclut que

« ce tableau peut faire perdre la foi ».

Hans Holbein, Le Christ mort, 1521

Peinture sur bois - Bâle, Kunstmuseum

(cliquer sur le tableau pour le voir en format agrandi)

Voir les commentaires

L'oubli et la mort ou le but inavoué du kitsch par Milan Kundera

Publié le par Jean-Yves Alt

Avant d'être oublié, nous serons changés en kitsch. Le kitsch, c'est la station de correspondance entre l'être et l'oubli.

Milan Kundera

In L'insoutenable légèreté de l'être, Gallimard/Folio, 1990, ISBN : 207038165X, p 406

Voir les commentaires

Nous vivons comme nous rêvons - seuls par Joseph Conrad

Publié le par Jean-Yves Alt

« Non, c'est impossible : il est impossible de communiquer la sensation vivante d'aucune époque donnée de son existence – ce qui fait sa vérité, son sens – sa subtile et pénétrante essence. C'est impossible. Nous vivons comme nous rêvons – seuls. »

Joseph Conrad

in Au cœur des ténèbres, 1899

Voir les commentaires

Comme ils sont pathétiques,

Publié le par Jean-Yves Alt

ceux qui ne sont pas aimés. Comme ils souffrent avec application, comme ils cultivent le rejet, en irritant encore et toujours leurs plaies...

Peter Cameron

In « Au beau milieu des choses », Editions Rivages, 2006, ISBN : 2743615095, page 181

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>