Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lire, une activité qui nécessite des efforts par Goethe

Publié le par Jean-Yves Alt

« Les gens ne savent pas combien de temps et d’effort il faut pour apprendre à lire. J’y ai travaillé pendant quatre-vingt ans, et je ne peux toujours dire que j’y suis arrivé. »

Goethe

Conversation avec Eckermann, Gallimard, 1942

Voir les commentaires

Les français ont du talent

Publié le par Jean-Yves

Particulièrement lorsqu'ils se vautrent dans les jeux de culture générale. A l'image du "Maillon faible" sur TF1 où l'animatrice Laurence Boccolini les "torture" à coups de questions apparemment simples.

Il en faut pour affirmer que «Le plat pays» chanté par Jacques Brel, c'était «l'Auvergne», que François Mitterrand était surnommé «le Roi-Soleil», que Nietzsche faisait parler «Zavatta» (au lieu Zarathoustra) et que la végétation qu'on associe à la Résistance est «la broussaille» et non le maquis...

Ce florilège de perles improbables et pourtant bien réelles, Laurence Boccolini l'a compilé dans un livre (1). Contrairement à son titre, l'animatrice se montre indulgente avec ses cancres en ne se moquant pas d'eux et en saluant leur sens de l'humour. Mais pouvait-il en être autrement ?

D'autres exemples ? Quelle partie du corps la Vénus de Milo a-t-elle perdu ? «La tête». Dans quel domaine artistique Eugène Delacroix est-il passé à la postérité ? «La couture». Complétez ce proverbe : Noël au balcon... «panique à la maison»...

(1) ■ Méchante n° 2 de Laurence Boccolini, Editions Le Cherche Midi, novembre 2005, ISBN : 2749104629

Voir les commentaires

Sur les effets de la solitude chez les enfants par Frédéric Mitterrand

Publié le par Jean-Yves Alt

« Les enfants solitaires engendrent des dictatures absolues et secrètes, confrontées à des destins de rêve, sourdement menacés. »

Frédéric Mitterrand, Tous désirs confondus, Editions Actes-Sud, 1993, ISBN : 2868692532

Voir les commentaires

Le cinéaste vu par Christophe Honoré

Publié le par Jean-Yves Alt

« Pourquoi la vertu naturelle d'un cinéaste serait la patience, pourquoi faut-il attendre de mettre en scène avant de mettre en scène, qui a justifié un jour de l'intérêt du freinage, qui a osé un jour expliquer au cinéaste que la gestation, l'asservissement au temps étaient les conditions essentielles de son art ?

Qui est ce con ? Pourquoi est-il impossible d'être impatient ici, impossible de réclamer l'urgence sans que l'accident ne les terrorise tous, un flou, un raccord costume, une ombre, qu'est-ce qu'un flou pour un film, qui a eu la mauvaise foi navrante d'affirmer qu'il n était jamais trop tard au cinéma ? »

Christophe Honoré, Le Livre pour enfants, Editions de L'Olivier, 26 août 2005, ISBN : 2879295033, pages 128

Voir les commentaires

Comédie humaine par Louis Jouvet

Publié le par Jean-Yves Alt

Aux acteurs interprétant Marivaux, Louis Jouvet donnait ce conseil :

« Il faut jouer qu’on joue. »

On ne saurait mieux montrer la comédie humaine.

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>