Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mon regard sur « Le saint Sébastien », sculpture anonyme du Musée de Châtillon-sur-Seine

Publié le par Jean-Yves


L'homme est en position de « garde à vous ». Il a un air impassible quoique ses yeux paraissent légèrement rieurs, ironiques. De qui se moque-t-il ?


L'homme est nu. Pas tout à fait. Un linge étroit ceint son bassin tout en mettant avantageusement sa virilité en valeur. A qui peut-il rendre hommage dans cette tenue ? Ou alors, attend-il la remise des honneurs comme sur une estrade olympique ?


L'homme a les mains derrière le dos car elles sont attachées à un poteau. L'hommage prend alors l'allure d'une exécution…




L'homme porte sur son corps plusieurs marques : des petits trous au niveau du cou, du ventre, du bras droit… Sont-elles les traces de balles ou de flèches ?


L'homme semble pourtant bien vivant. Aucune partie de son corps ne montre une défaillance... Sa tête, d'un port altier, est démesurée par rapport à la taille de son corps, accentuant par là même ce détachement visible sur son visage.



Saint Sébastien

Musée d'Art et d'Histoire de Châtillon sur Seine


Imaginons maintenant cet homme transpercé de flèches en place des trous visibles. Un peu à l'image d'une poupée-vaudou… Heureusement son visage semble se moquer visiblement de cette pratique comme si les flèches-aiguilles n'avaient aucun impact sur son devenir.



Merci à Henri-Pierre qui m'a offert cette découverte


Commenter cet article