Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les homosexuels de Berlin du Dr Magnus Hirschfeld

Publié le par Jean-Yves Alt

Homos 1900

Magnus Hirschfeld (1868-1935) osa dire que l'homosexualité est innée et doit être respectée.

Ce pionnier, qui défendit et sauva de nombreux homosexuels, était dans l'obligation de napper ses plaidoyers d'une couche de théories scientifiques. Il fallait ruser avec la terreur morale exercée sur la sexualité "déviante" et utiliser un langage susceptible d'être entendu des homosexuels eux-mêmes.

Magnus Hirschfeld avait ainsi un génie pédagogique, en un temps où l'uranisme était mondain, scandaleux, confiné dans la clandestinité mais était aussi passible de punitions.

Les homosexuels de Berlin raconte et montre comment vivent les homos, en 1900, dans une capitale alors célèbre.

Tout est dit des comportements, des amours, des rencontres, des fêtes clandestines, des liaisons qui faisaient fi des différences sociales, des rares familles qui aidaient leur rejeton "perverti". Tout est dévoilé des moyens par lesquels les homos réussissent à survivre, cachés, en porte-à-faux constant avec une société qui n'accepte pas que l'on contourne l'imprenable classification sexuelle. Tout est dit sur les interventions de la police, les sarcasmes et les violences à rencontre des homos démunis. Certains subliment leurs désirs, comme d'autres mènent une double vie. Les gigolos, les truands se servent de la culpabilité de leurs clients ou de leurs victimes.

Il en ressort que, coûte que coûte, le désir parvient à tracer sa voie. Mais l'amour et une entente profonde sont-ils suffisants pour que les homos construisent l'avenir à deux ? Hirschfeld met le doigt sur la plaie, conséquence de l'anormalité sociale : la solitude, la peur de l'engagement, tout un magma de mal vivre qui sévit parfois encore aujourd'hui.

Le livre de Magnus Hirschfeld doit être replacé dans son contexte. Il ne faut pas tomber dans le piège de juger l'œuvre et l'action de cet homme dans les perspectives du XXIe siècle. Ce serait commettre la même erreur que les militants homosexuels qui ont condamné, dans les années 80, sans aucun recul historique, le rôle d'André Baudry dans les années 60.

Le livre de Hirschfeld fait basculer l'homosexualité du plaisir (de tous temps pratiquée, mais occultée) dans l'homosexualité sociale en plein jour. Il remettait en question, pour la première fois, cette normosexualité (terme qu'il utilisait pour désigner l'hétérosexualité) si sûre de son exclusivité.

■ présentation de Patrick Cardon, Cahiers des éditions GayKitschCamp, collection Mémoires, 2e édition revue et corrigée, 1993, ISBN : 2908050218

Lire un extrait - Compléments de l'éditeur


Lire aussi sur ce blog : Allemagne : De Magnus Hirschfeld à Adolf Hitler

Commenter cet article