Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les filles de Whitechapel et Jack l'Eventreur, Paul West

Publié le par Jean-Yves

Le peintre Walter Sickert est le personnage principal de ce roman inspiré d'une réalité scandaleuse : l'histoire restée insondable d'un tueur de prostituées : Jack l'Eventreur.

 

Paul West affronte ce mythe hanté par l'imaginaire : histoire criminelle enracinée dans les obsessions sexuelles et dans les rumeurs… le prince de Galles aurait pu être impliqué dans cette sombre affaire.

 

Paul West s'empare de ces quatre assassinats particulièrement obsessionnels et dont on ne trouva jamais (ou ne voulut pas trouver) le coupable.

 

Paul West propose une version qui s'achemine avec fougue dans les dédales d'une époque (la fin du XIXe siècle) dont les bas-fonds sont d'autant plus marécageux et excitants que les apparences de la morale sont tyranniquement gardées par la reine Victoria dont la rigidité se faisait l'écho d'une bourgeoisie hypocrite.

 

Pour l'écrivain, Jack l'Eventreur serait bien l'étrange docteur Gull qui régnait dans les coulisses de la cour, une sommité médicale qui reçoit l'ordre de lobotomiser Annie Crook, l'épouse clandestine d'Eddy, le fils du prince de Galles dont elle a eu un enfant et qui, gênante, doit disparaître. Il aurait eu pour complice Netley (homosexuel), cocher et... amant du prince de Galles lui-même, et ce fameux peintre très célèbre, Walter Sickert, impressionniste de grande renommée qui fréquente Whitechapel, le quartier des putains, et se complet dans une vie nocturne tel le Dorien Gray d'Oscar Wilde. Walter Sickert est proche d'Eddy, danois d'origine comme la mère du jeune prince qui lui confie son fils pour qu'il le déniaise.

 

Les ingrédients de ce polar royal seraient déjà d'une intensité sulfureuse suffisante pour retenir le lecteur. Il faut y ajouter l'art de Paul West qui signe un très grand livre où se mêlent, dans un vacarme éblouissant, le meilleur des suspenses, l'érotisme le plus audacieux mais aussi une subtile et magistrale méditation sur l'art.

 

■ Editions Rivages, 1991, ISBN : 2869304854

 


Du même auteur : Le médecin de Lord Byron

 

Commenter cet article