Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Calembours graphiques par Michel-Ange

Publié le par Jean-Yves Alt

De nombreux personnages nus de la chapelle Sixtine déversent depuis des siècles des paquets de glands sur les têtes vénérables qui siègent sur le trône de saint Pierre.

Le fruit, symbolique par sa forme, se complète d'un calembour permanent où aspect et vocabulaire se renforcent l'un et l'autre.

Michel-Ange a utilisé l'aspect équivoque de la baie du chêne dans un but de plaisanterie évident.

Le double sens est souligné par l'aspect volontairement chaste et discret des sexes peints par Michel-Ange.

Le personnage principal de la création d'Adam, Adam lui-même, a été doté d'un sexe d'une petitesse dérisoire, mais un observateur attentif remarquera les énormes glands tenus à pleine main par les personnages nus qui l'entourent.

Michel Ange – Adam (Plafond de la chapelle Sixtine – détail) – XVIe siècle

Les glands-devinettes de Michel-Ange relèvent ainsi d'un procédé de provocation et de farce…

Commenter cet article

Coiffait 05/07/2015 10:21

Cela ne saute pas aux yeux dès le premier regard, mais cela devient évident si on le laisse traîner sous le personnage...